Sunshine Tour 2021 - Patricia Segura

Sunshine Tour 2021

Retour sur une édition écourtée par l’épidémie de HVE1

9 chevaux pour 7 semaines de concours à Vejer de la Frontera… Le programme de la cavalière internationale, Patricia Segura, était ambitieux. Il n’aura malheureusement pas été possible de le déployer comme prévu en raison de l’épidémie de rhinopneumonie (HVE1) qui a frappé l’Espagne, la France et l’Italie au même moment, et obligé les organisateurs à interrompre le concours après quatre semaines de compétition. Aujourd’hui, alors que tous les chevaux de l’équipe sont rentrés en bonne santé, il est possible de tirer le bilan sportif de cette première compétition de l’année 2021.

Au Circuito Hípico del Sol, l’objectif de Patricia Segura était double : d’un côté, se remettre en route progressivement avec ses trois chevaux de tête – Valseuse de Terlong, Venutot et Voisine de Normandie – de retour à la compétition après la trêve hivernale, de l’autre, travailler les jeunes chevaux engagés, dont quatre que la cavalière suisso-espagnole découvrait pour la première fois.

40e victoire internationale

La compétition a très bien débuté puisque la première semaine, le même jour, dans le «Small Tour», Venutot offrait à Patricia Segura sa 40e victoire internationale, et Valseuse de Terlong sa 41e, juste devant Voisine de Normandie, en deuxième position. « Un récital » salué par le site espagnol d’information équestre, ecuestre.es, qui couvrait la compétition. «J’avais décidé de commencer tranquillement en 130-135 avec Venutot pour qu’il puisse s’amuser, en 135-140 avec Valseuse toujours aussi rapide même sans forcer et en 140-145 avec Voisine qui est exceptionnelle, mais que je dois encore apprendre à mieux connaître », explique la cavalière. De bons résultats confirmés ensuite avec une nouvelle victoire de Valseuse dans le «Small Tour», de bons classements, une victoire de Venutot et une 4e place pour Voisine dans le «Medium Tour». Le tout à raison de deux parcours hebdomadaires afin d’économiser les montures en vue des trois dernières semaines de compétition qui n’ont donc malheureusement pas eu lieu.

Chagall DC, un cheval hors-norme

Le Sunshine 2021 aura ensuite été le temps des découvertes. Au premier rang desquelles Chagall DC, un étalon de 5 ans, par Catchar Mail, acquis en début d’année et qui participait à sa première compétition (En photo principale d’illustration). « En trois semaines, il a réalisé une énorme progression. Il commence en 105 pour terminer sans faute en finale de la 120. Chagall donne l’impression que tout est facile pour lui. C’est un cheval d’avenir pour de très grandes épreuves. Il est beau, agréable à monter et facile ! », s’enthousiasme Patricia Segura. Autre belle promesse : Kroonprinses, une jument de 6 ans, par Grand Slam Vdl, qui a confirmé son potentiel. « C’est une jument dans le sang, respectueuse et très volontaire qui doit encore acquérir de l’expérience », décrit la cavalière. Des découvertes, mais aussi des retrouvailles avec Galilée (5 ans) et Fascia (6 ans) qui auront aussi bien travaillé…
Et cela même après l’arrêt de la compétition, puisque Patricia Segura restée auprès de ses chevaux pendant une partie de la quarantaine effectuée à Vejer de la Frontera en aura profité pour passer du temps avec eux entre balades et travail en forêt. « Nous avons attendu sur place deux semaines et demie afin de vérifier que les chevaux allaient bien et reprendre ensuite la route vers des écuries sécurisées le temps qu’ils puissent finir leur quarantaine », précise Patricia Segura, remerciant toute l’équipe de Luca Moneta aux petits soins avec les chevaux pendant ce Sunshine. Un Sunshine 2021 trop court, mais qui annonce tout de même une saison prometteuse… dès que celle-ci pourra redémarrer en Europe.

Photos : Moises Basallote, DR

9 chevaux pour 7 semaines de concours à Vejer de la Frontera… Le programme de la cavalière internationale, Patricia Segura, était ambitieux. Il n’aura malheureusement pas été possible de le déployer comme prévu en raison de l’épidémie de rhinopneumonie (HVE1) qui a frappé l’Espagne, la France et l’Italie au même moment, et obligé les organisateurs à interrompre le concours après quatre semaines de compétition. Aujourd’hui, alors que tous les chevaux de l’équipe sont rentrés en bonne santé, il est possible de tirer le bilan sportif de cette première compétition de l’année 2021.

Au Circuito Hípico del Sol, l’objectif de Patricia Segura était double : d’un côté, se remettre en route progressivement avec ses trois chevaux de tête – Valseuse de Terlong, Venutot et Voisine de Normandie – de retour à la compétition après la trêve hivernale, de l’autre, travailler les jeunes chevaux engagés, dont quatre que la cavalière suisso-espagnole découvrait pour la première fois.

40e victoire internationale

La compétition a très bien débuté puisque la première semaine, le même jour, dans le « Small Tour », Venutot offrait à Patricia Segura sa 40e victoire internationale, et Valseuse de Terlong sa 41e, juste devant Voisine de Normandie, en deuxième position. « Un récital » salué par le site espagnol d’information équestre, ecuestre.es, qui couvrait la compétition. «J’avais décidé de commencer tranquillement en 130-135 avec Venutot pour qu’il puisse s’amuser, en 135-140 avec Valseuse toujours aussi rapide même sans forcer et en 140-145 avec Voisine qui est exceptionnelle, mais que je dois encore apprendre à mieux connaître », explique la cavalière. De bons résultats confirmés ensuite avec une nouvelle victoire de Valseuse dans le «Small Tour», de bons classements, une victoire de Venutot et une 4e place pour Voisine dans le « Medium Tour ». Le tout à raison de deux parcours hebdomadaires afin d’économiser les montures en vue des trois dernières semaines de compétition qui n’ont donc malheureusement pas eu lieu.

Chagall DC, un cheval hors-norme

Le Sunshine 2021 aura ensuite été le temps des découvertes. Au premier rang desquelles Chagall DC, un étalon de 5 ans, par Catchar Mail, acquis en début d’année et qui participait à sa première compétition (photo principale d’illustration). « En trois semaines, il a réalisé une énorme progression. Il commence en 105 pour terminer sans faute en finale de la 120. Chagall donne l’impression que tout est facile pour lui. C’est un cheval d’avenir pour de très grandes épreuves. Il est beau, agréable à monter et facile ! », s’enthousiasme Patricia Segura. Autre belle promesse : Kroonprinses, une jument de 6 ans, par Grand Slam Vdl, qui a confirmé son potentiel. « C’est une jument dans le sang, respectueuse et très volontaire qui doit encore acquérir de l’expérience », décrit la cavalière. Des découvertes, mais aussi des retrouvailles avec Galilée (5 ans) et Fascia (6 ans) qui auront aussi bien travaillé…
Et cela même après l’arrêt de la compétition, puisque Patricia Segura restée auprès de ses chevaux pendant une partie de la quarantaine effectuée à Vejer de la Frontera en aura profité pour passer du temps avec eux entre balades et travail en forêt. « Nous avons attendu sur place deux semaines et demie afin de vérifier que les chevaux allaient bien et reprendre ensuite la route vers des écuries sécurisées le temps qu’ils puissent finir leur quarantaine », précise Patricia Segura, remerciant toute l’équipe de Luca Moneta aux petits soins avec les chevaux pendant ce Sunshine. Un Sunshine 2021 trop court, mais qui annonce tout de même une saison prometteuse… dès que celle-ci pourra redémarrer en Europe.

Photos : Moises Basallote, DR